Triathlon Club de Douai

Le forum du Triathlon Club de Douai
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 P... de montée

Aller en bas 
AuteurMessage
phil vanbé



Nombre de messages : 2
Age : 59
Localisation : Douai
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: P... de montée   Mer 16 Jan 2008 - 1:09

P... de montée


9h45, dimanche 12 janvier. C'est ma deuxième sortie club avec mon nouveau vélo, mon premier vélo de route. Je vais faire de mon mieux.

9h50.Je suis dans les tous premiers au rendez-vous. Les quelques rares paroissiens discutent sur le parvis. La rue est calme. Il y a du vent mais il fait beau.

9h55. Progressivement le parking se remplit. Ca parle technique, équipement, prochain investissement.

10 heures. Nous sommes de plus en plus nombreux. Il y a toutes sortes de vélos et même des OVNI.

10 h et des poussières. Il en arrive de partout. Ca déborde sur la route. L'ambiance monte, le stress aussi. On ne devrait plus tarder. Les voitures ne peuvent plus sortir. Ca klaxonne. Puis tout à coup le parking se vide. Je me réveille. C'est parti ... et vite. Même pas le temps de clipper ma pédale automatique que je dois me mettre en danseuse pour revenir dans le groupe. Je suis dans les tous derniers. Ca tombe bien, c'est ce que je me suis fixé: être en queue de peloton et ne pas perdre le contact. Mais encore faut-il qu'il y ait contact! Dans la descente du boulevard je suis obligé d'accélérer pour recoller. - Ouf, ça y est! - Cela fait à peine une minute que nous roulons. Je me dis que la matinée va être longue et difficile.

- Ne pas se laisser distancer - Ce sera mon leitmotiv. D'autant que ma première sortie avec le club n'a pas été des plus exemplaires. Tout le monde a rongé son frein pour m'attendre en haut de chaque pente. Je me suis trouvé des excuses plus ou moins valables pour justifier ma médiocre performance: une mauvaise alimentation, ou alors, avec mes 49 printemps tout proches n'est ce pas un peu prétentieux de pratiquer un sport aussi exigeant que le triathlon. Cinq activités par semaine depuis trois mois pour quelqu'un qui n'est pas un athlète, c'est beaucoup. Pourtant en vue de mon inscription au club je m'étais mis depuis près de 2 ans à courir et à faire du VTT. Surtout le VTT. Je m'étais fait plaisir. Après des débuts laborieux, je m'étais habitué à faire régulièrement des sorties de 2h30. Je me faisais mes propres circuits dans les monts d'Artois avec le plus possible de montées. J'adore ça les montées ou plutôt je devrais dire j'adorais ça ! Plus elles étaient longues et pentues plus je me régalais. Et voilà que pour ma première sortie la moindre petite bosse que dis-je, faux plat, je me fais distancer et comme ça à chaque p... montée. Même un pont me paraît être un col des Alpes. J'étais déçu voire honteux. - C'est vrai que cela faisait 6 mois que je n'avais pas mis mes fesses sur une selle mais quand même ! Alors, cette sortie là, on m'la fera pas. Je ne me ferai pas distancer -

10 mn que l'on roule et la moyenne doit dépasser les 30 km/h. Bonjour l'échauffement. Les kilomètres commencent à défiler, les villages se succèdent et les premiers faux plats. Je suis rassuré, ça passe. - Je garde le contact - J'essaye d'appliquer ce qu'on a dessiné la veille sur un tableau blanc. Le drafting est autorisé. Mais le vent rarement de face rend la tâche difficile pour quelqu'un qui n'a jamais roulé en peloton. Je me protège le plus possible mais c'est un exercice assez délicat. en queue de peloton on n'arrête pas de faire le yoyo. - Ralentir, relancer, freiner, relancer, surtout garder le contact. - Impossible de tenir un rythme, je fais du fractionné. Régulièrement je perds 2 - 3 mètres. Je me prends tout le vent. Je force pour me rapprocher. Je pense au premier. De mon poste d'observation, je les vois parfois quand je peux lever la tête, car "sucer la roue" est un art qui demande beaucoup de vigilance.
Michel vient me voir pour prendre des nouvelles - pour l'instant ça va, c'est plat - Ca roule toujours aussi vite mais je me sens suffisamment bien pour tenir encore quelques temps - pourquoi pas jusqu'au bout ? -
surtout si je passe les "pentouilles" de notre région. - Justement en voilà une ! - Le souffle s'accélère, les battements cardiaques aussi, la vitesse chute mais je "souffre" moins qu'à la première sortie : je me suis rendu compte que je tirais plus sur les jambes que je ne poussais. Je commence à sentir les cuisses chauffer. Cette fois, bizarrement ça me rassure.

Il doit être aux alentours de 11 h (Je ne prends plus le temps de regarder mon compteur), on passe Brunémont ,virage à droite. - Je ne suis jamais passé par là. Cette fois ça monte un peu plus et un peu plus longtemps. Là je dois fournir un vrai effort. Ne pas perdre le contact. - Je vois un membre du club que je ne connais pas se laisser glisser. - Il a dû prendre un relais et vient "se reposer" à l'arrière. - Tête baissée, je lui prends la roue. - Ne pas se laisser distancer. - Je lève les yeux. - M... 10 m nous séparent du peloton. - Je suis quelqu'un en difficulté ! Je me retourne. - Re m... - Je ne me suis pas aperçu que j'étais le dernier ! Personne pour m'aider. 20 mètres d'écart maintenant. Je double. - Garder le contact ! - Le vent est plein face. 30 m. Je comprends que je n'y arriverai pas. - P... de montée. Je finirai seul s'il le faut mais je continuerai. 100 m. Trop tard ! - En haut, un village, je ne les vois plus. Au sommet de mon ventoux, mon coéquipier de galère me redouble. On tourne à gauche. Personne. On se regarde. Il est fatigué, moi aussi. Il abandonne, moi pas. - Après une montée, il y a obligatoirement une descente. - Dans le village, une fourche : droite ou gauche ? Je perds du temps. un habitant m'indique à droite. Je sors du bled maudit et enfin la descente espérée. Allez tout à droite. Un dernier espoir, j'aperçois le groupe... à 300 m dans une autre montée. Et oui après chaque descente il y a une p.... de montée. Je descends à fond. Je croise Manu qui a rebroussé chemin. Il me fait signe. Je regarde le peloton. Il est déjà arrivé en haut. - C'est terminé. Je n'arriverai pas à me refaire. Je ne sais pas où je suis et où l'on va. - A regret je fais demi-tour et rejoins sagement Manu. - Au moins je ne ferai pas la route seul ! - Nous rentrons sur un bon rythme, en nous relayant, histoire de faire nous aussi notre quota d'efforts.

Midi. Nous sommes de retour. Nous avons fait 2 h de vélo intense. Cette fois, je ne suis pas déçu, pas honteux. Je suis convaincu que d'ici peu, je ne me ferai plus distancer aussi facilement. J'ai compris certaines de mes erreurs. Pour l'instant, je vais bouffer du Mont en Pévèle tout proche pour que ces p... de montées deviennent de belles ascensions !

Merci Michel.
Merci Manu.
Merci à tous pour la leçon.

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Admin
avatar

Nombre de messages : 274
Age : 59
Localisation : Douai
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: P... de montée   Mer 16 Jan 2008 - 22:56

Bravo Philippe, t'inquiète ça va venir.
Pour les 49 printemps t'inquiète pas non plus car t'es pas seul Very Happy et oublie les le dimanche matin, c'est mieux lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://triathlondouai.1fr1.net
stakanoviste

avatar

Nombre de messages : 221
Age : 52
Localisation : brebières
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: vélo   Mer 23 Jan 2008 - 16:16

Wink courage phil il faut plusieur briques pour monté un mur et félicitation!!! clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whippet62.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: P... de montée   

Revenir en haut Aller en bas
 
P... de montée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 11 Novembre , la montée du mont Sainte-Odile à la marche
» [Montée du ballon d'Alsace 2008] Fabrunner
» Nouveaux défis WIDIWICI - montée du Crêt de l'oeillon (42)
» flexion de nuque monté
» Frisbie aux Chevaux de Tan. Photos monté p.2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Triathlon Club de Douai :: PAPOTAGES ET DELIRES DIVERS... :: Sujets divers-
Sauter vers: